La force de vente supplétive en temps de crise

Externaliser sa force de vente en temps de crise peut grandement contribuer à faire la différence. Cette pratique peut, en effet, permettre à l’entreprise de mieux gérer la crise tout en évitant de recourir à une stratégie attentiste. Le succès du recours de la force de vente supplétive en temps de crise requiert toutefois la réunion de certaines conditions.

Les intérêts d’une force de vente supplétive en temps de crise

Force de vente supplétiveLa période de crise se caractérise par l’amenuisement des bénéfices, la diminution du nombre de clients et/ou une fidélisation très ardue. Dans ce cadre, la meilleure stratégie de développement commercial de l’entreprise consiste à procéder à des actions plus offensives : l’entreprise doit accroître ses ventes afin de sortir de l’impasse. Et, pour cela, elle devrait recruter des commerciaux.
Or, l’amoindrissement des bénéfices rend difficile l’embauche. D’où l’intérêt de recourir à une force de vente supplétive.
Cette pratique présente, par ailleurs, un autre intérêt : celui de permettre à l’entreprise de se recentrer sur son cœur de métier en vue de l’amélioration de ses produits. La force de vente supplétive est, en effet, constituée d’une équipe dédiée et spécialement formée pour vendre. D’où une efficacité accrue.

De plus, la rapidité de la mise en place d’une équipe de commerciaux par la société spécialisée en externalisation commerciale se présente comme  un autre atout. La facilité avec laquelle cette société peut déployer une équipe peut dispenser l’entreprise du recrutement d’un directeur commercial.

Un autre avantage repose sur la flexibilité : l’entreprise peut dédier une équipe de force de vente supplétive importante sur des secteurs précis sans durée minimale obligatoire.

La mise en place de l’équipe de force de vente supplétive

En temps de crise, le développement de l’entreprise étant en péril, la mise en place de cette équipe doit s’effectuer très rapidement. D’où l’intérêt de choisir un prestataire compétent, c’est-à-dire conscient des enjeux et disposant des ressources humaines nécessaires pour permettre à l’entreprise d’externaliser sa force de vente supplétive en toute confiance.
Le recrutement d’un directeur commercial devrait aussi s’effectuer, dans le cas où la structure de l’entreprise n’en intègre pas un, en vue de définir une politique commerciale pertinente en temps de crise.