Naissance : des nouvelles de Charlotte Casiraghi.

 

Charlotte Casiraghi, fille de Caroline (première princesse de Monaco) et de Stefano Casiraghi (mort lors d’un accident de motonautisme) a enfin accouché, ce mardi 17 Décembre à l’hôpital de Monaco: le Princesse Grace. Ce petit garçon est apparemment né en très grande forme, d’une mère en parfaite santé (certes épuisée mais en bonne santé tout de même) et d’un papa fou de joie; l’acteur mais surtout l’un des humoristes préférés des Français, Gad Elmaleh.L’histoire de Charlotte et de Gad est toute simple et à la fois authentique: ils se rencontrent en 2011, ce n’est pas le coup de foudre mais ils se revoient souvent et, au bout de quelques mois, se lancent dans une relation exclusive, et ce même si quinze année les sépare. S’ils ne sont pas mariés, ils ne ressentent pas le besoin d’officialiser leur union pour le moment, se contentant de leur nouveau né ainsi nommé: Raphael.
Mais doit-on se pencher sur une course aux bébés royaux? Si certains n’y voient que des similitudes banales, d’autres y voient de réels signes. Comparons ainsi cette naissance avec la naissance du bébé royal George, survenue quelques mois de cela.
Même si le bébé « british » est un bébé 100% royal, le bébé Casiraghi/Elmaleh reste à demi royal. En étant ainsi un bébé à moitié royal, le couple n’a -pour l’instant en tout cas- pas été obligé de faire une déclaration officielle alors que le couple Middleton/ de Galles a été contraint de le présenter officiellement au peuple de Grande Bretagne, de le présenter physiquement, ses caractéristiques tels que son poids, sa taille, l’heure d’accouchement, etc…. C’est en fait un peu une reproduction du cas de Charlotte Casiraghi elle-même puisqu’elle était le fruit d’une union d’une princesse et d’un roturier. Ce petit Raphael est donc le fruit, lui, d’un mélange Français, Monégasque, Italien mais aussi Arabe. Comment ne pas se révéler être un parfait « petit prince » avec tant d’affluences différentes dans le sang?
George, Raphael,… Tous ces prénoms sont à la fois très classiques, très simples à porter mais emprunt d’une véritable histoire. Si nous devons nous poser une question cela serait: « De qui sera le prochain royal baby et comment s’appellera -t-il? »
La seule chose qui manquerait encore au tableau pour faire de ces accouchements une sorte de « suite » ou de « match » parfait, serait la naissance d’un héritier de la couronne de la famille Grimaldi. En effet, si le prince Albert venait à avoir un héritier officiel avec sa femme Charlène, cela serait une sorte de consécration et ferait de l’année 2013-2014 l’année des naissances royales !
Aller plus loin: